ACTUALITÉS, SPORT, ÉVENEMENTS, COMPÉTITIONS

Quelles activités sportives faire malgré la blessure ?

Table des matières

Vous êtes blessé et vous ne pouvez plus faire des activités sportives, aller courir, faire de gym, vous ne pouvez pas jouer au football, etc… C’est une situation difficile à gérer car cela signifie que vous n’allez plus en profiter pour perdre du poids, brûler des graisses, ou muscler.

Entraînement sportif, blessures, comment faire pour continuer à s’entraîner malgré une blessure musculaire? Voici quelques conseils.

La musculation

Pour éviter d’être mis sur la touche par une blessure et continuer vos entraînements, il est recommandé de cibler les zones saines, comme les abdominaux et les jambes, et d’ éviter les zones douloureuses ou les muscles lésés. 

Une blessure au poignet ou au bras vous empêchera de travailler vos biceps ou vos triceps, mais vous pouvez toujours faire des fentes et des squats pour développer vos fessiers. Vous pouvez aussi vous concentrer sur vos abdominaux.

Cependant, si vos jambes, vos chevilles ou vos genoux vous font mal, concentrez vos séances sur les exercices du haut du corps. Les tractions ou les barres parallèles sont une alternative parfaite car elles n’impliquent pas les jambes et font travailler de nombreux muscles du haut du corps.

Faire des exercices de cardio

Le cardio peut être bénéfique pour votre cœur, mais il contribue également à la cicatrisation des plaies. Mais quel est son impact sur la cicatrisation d’une blessure ?

En effet, une mauvaise circulation sanguine et une mauvaise diffusion de l’oxygène constituent des facteurs de blocage et de retard de la cicatrisation. Alors qu’une circulation saine est assurée par un cœur en bonne santé, ce qui favorise une meilleure cicatrisation.

Le cardio est indispensable pendant la récupération. Si vous voulez récupérer plus rapidement, faites un peu de cardio de temps en temps. Vous pouvez utiliser un vélo, la corde à sauter, les escaliers ou la natation. Choisissez en fonction de votre blessure pour éviter de l’aggraver.

Étirements et exercices statiques

Le plus important est de ne pas aggraver la blessure. Vous pouvez continuer votre entraînement normal, mais il doit être un peu plus statique et moins dynamique que d’habitude.

Exercices statiques

Les exercices statiques sont une option qui peut vous aider à reprendre l’entraînement plus rapidement après une blessure. Ils sont généralement effectués avec des poids plus légers que d’habitude et ne nécessitent que peu ou pas de mouvements des articulations concernées (comme les biceps curls au lieu du développé couché).

Exercices dynamiques

Les exercices dynamiques sont ceux où tout votre corps bouge en même temps (par exemple lorsque vous courez). Ces types d’exercices sont à éviter si vous souffrez d’une blessure, car ils sollicitent trop votre corps et peuvent provoquer des dommages supplémentaires ou même aggraver des blessures existantes.

Les étirements

Les étirements peuvent être d’une grande utilité pour récupérer d’une blessure et accélérer votre rétablissement. Commencez par des étirements de base et passez à des étirements plus avancés au fur et à mesure. 

Un bon exemple d’étirement de base est l’exercice du « soulèvement latéral », qui consiste à soulever des haltères d’un côté à l’autre en gardant les bras tendus en permanence.

Faire des exercices de yoga pour renforcer les muscles affaiblis par la blessure

En effet, lorsque vous êtes blessé, il est important d’y aller doucement lors de vos entraînements afin de ne pas aggraver votre blessure. C’est un excellent moyen de vous soulager du stress provoqué par la blessure.

Le yoga est une forme d’exercice doux qui s’appuie sur les mouvements naturels de votre corps. Le yoga consiste à étirer et à renforcer vos muscles tout en respirant profondément. Les mouvements sont conçus pour améliorer l’équilibre et la souplesse,

Toutefois, si vous souffrez d’une blessure qui limite votre amplitude de mouvement ou provoque des douleurs, vous devez-vous arrêter et consulter votre kiné immédiatement.

La natation

La piscine est un endroit idéal pour s’entraîner lorsque vous avez une blessure, car vous pouvez faire un bon entraînement tout en soignant votre blessure.

La natation est un excellent moyen de renforcer les muscles des jambes, des bras, des épaules et du tronc. Sport le moins traumatisant pour combiner récupération physique et entraînement même en cas de blessure.

Cependant, même si vous ne pouvez pas faire tous les exercices que vous souhaitez, il existe de nombreuses activités physiques que vous pouvez pratiquer avec une blessure. Voici quelques idées :

  • Le vélo est une autre activité à faible impact qui vous permet de faire de l’exercice tout en évitant de blesser davantage votre corps. Si le vélo n’est pas possible, essayez le vélo stationnaire. Cependant ceci n’est pas trop recommandé si vous avez une entorse à la cheville.
  • La marche est une excellente forme d’exercice qui vous aidera à améliorer votre forme cardiovasculaire et à renforcer les muscles du bas de votre corps, y compris ceux du genou.

En conclusion, malgré une blessure, vous pouvez continuer à vous entraîner. Utilisez des équipements adaptés à la situation – orthèses de cheville et de genou, par exemple – écoutez votre corps et s’alimentez bien. Tout cela l’aidera à rester en meilleure forme et à récupérer plus rapidement.