actualités, sport, évenements, annonces, compétitions

Le sport : un allié pour l’arrêt du tabac !

« Je m’inscris dans un club de gym », « J’arrête de fumer » des résolutions qu’on entend un peu partout chez des personnes qui ont une forte envie de bannir cette véritable dépendance.

Vous voulez arrêter de fumer et ne plus rechuter ? Si vous faites partie des innombrables personnes qui se battent contre leur dépendance à la cigarette, vous pourriez envisager d’essayer une nouvelle façon de faire les choses. Pourquoi ne pas arrêter de fumer grâce au sport ?

Découvrez quel sport pratiquer, et comment il peut être un bon moyen de se concentrer sur sa santé plutôt que de fumer.

Quel sport pratiquer quand on arrête de fumer ?

Lorsque vous arrêtez de fumer, votre taux de nicotine diminue immédiatement et votre corps a de moins en moins besoin de cette substance. Mais en même temps, la cigarette a longtemps été associée à certaines activités (comme les pauses-café ou après un repas), il est donc important de trouver d’autres moyens de s’occuper. Le sport peut jouer un rôle de substitution pour atteindre votre objectif.

Pour partir du bon pied, choisissez une activité qui vous convient : préférez-vous les sports de contact ? Ou plutôt un sport individuel ? Vous aimez la nature et les randos ? Dans ce cas, optez pour un sport qui se déroule en plein air.

Nous vous recommandons le vélo, la course à pied, la natation ou le yoga. Pour mieux combattre le stress tout en évitant la prise de poids due au sevrage. Autre recommandation, éviter de prendre trop de poids lors de l’arrêt du tabac (ce qui peut aussi arriver), sachez que faire du sport seul ne suffit pas : suivez une alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes !

La course à pied un allié pour arrêter de fumer ?

Comme il s’agit de l’un des sports les plus populaires et les plus accessibles aux personnes de tous âges, il a de nombreux effets bénéfiques sur la santé, en plus de faciliter l’arrêt du tabac.

En plus d’être une activité cardiovasculaire qui favorise l’endurance et améliore l’oxygénation, la course à pied permet de lutter contre la prise de poids pendant le sevrage tabagique. En effet, cette activité permet de brûler des calories qui peuvent ensuite être remplacées par des aliments et d’éviter de prendre du poids lors de l’arrêt de la cigarette.

La course à pied, la marche, le jogging, le running sont de bons alliés pour arrêter de fumer. D’abord, parce qu’elle vous aide à vous débarrasser plus rapidement de la nicotine : « lorsque vous arrêtez de fumer, votre corps a besoin de plus d’oxygène que d’habitude, ce qui est normalement fourni par la nicotine »

Le vélo peut-il vous aider à arrêter de fumer ?

En faisant du vélo, vous vous débarrassez progressivement de votre dépendance et vous réduisez le risque de maladies cardiovasculaires. Vous n’êtes pas condamné à une vie de fumeur si vous avez pris cette mauvaise habitude. Arrêter de fumer est possible : il suffit d’être motivé et d’avoir de la volonté.

Mais comment faire face à la dépendance psychologique liée à la nicotine ? Comment se débarrasser de l’anxiété qui accompagne l’arrêt du tabac ? La réponse est simple : le sport ! Le cyclisme présente de nombreux avantages pour les personnes qui tentent d’arrêter de fumer.

  • Réduire les envies de fumer
  • Améliorer le sommeil
  • Réduire le stress et l’anxiété
  • Améliorer l’estime de soi
  • Perdre du poids
  • Réduire les effets du manque de nicotine.
  • Régule la pression artérielle
  • Économiser de l’argent !

Par conséquent, l’activité physique comme le vélo aide également les fumeurs qui se sentent déprimés, anxieux ou irritables lorsqu’ils arrêtent de fumer, en libérant des endorphines qui les font se sentir bien. Le vélo permet également de retrouver l’énergie et la forme physique perdues en fumant.

La natation peut-elle vous aider à arrêter de fumer ?

La natation est un excellent moyen, un allié très apprécié pour arrêter de fumer pour plusieurs raisons. La première raison est que la natation brûle plus de calories que la plupart des sports. Une personne moyenne (70-75Kg) brûle environ 500 calories au cours d’une séance de 30 minutes de natation vigoureuse, alors que la même personne ne brûle qu’environ 400 calories en 30 minutes de jogging.

Cela dit, la natation est également plus douce pour les articulations que de nombreux autres sports tels que la course à pied, le football ou le basket. Cela signifie qu’il vous sera plus facile d’effectuer une séance d’entraînement plus longue sans imposer de contraintes inutiles à votre corps.

De plus, comme le tabagisme entraîne une détérioration de la capacité pulmonaire au fil du temps, il est logique de pratiquer un sport qui améliore la condition cardiovasculaire. La natation est un excellent moyen d’y parvenir, car lorsque vous nagez sous l’eau, vous exercez une pression sur votre poitrine, ce qui oblige les poumons à se dilater et à se contracter avec plus de force pour que l’oxygène pénètre plus efficacement dans votre sang.

En faisant cela régulièrement, vous pouvez augmenter la taille de vos poumons au fil du temps, de les nettoyer et de les régénérer après l’arrêt du tabac.

Comment arrêter de fumer avec le yoga et la méthode Pilâtes

Les bienfaits du yoga et des Pilâtes sont nombreux sur la santé et votre bien-être

  • Se débarrasser des toxines
  • Mieux gérer le stress qui est souvent associé au tabagisme
  • Un corps plus détendu pour mieux assimiler le sevrage et résister aux envies de fumer

Le yoga et le Pilâtes se pratiquent à un rythme lent et sont principalement basés sur la respiration. Ces qualités en font des disciplines particulièrement adaptées aux personnes qui viennent d’arrêter de fumer.

En bref, « Plus on bouge, moins on fume »

Afin de vous faire plaisir, pourquoi ne pas opter pour une activité qui vous aide à vous détendre et à vous relaxer après une journée fatigante ? L’aérobic, la Zumba ou encore les arts martiaux sont également de très bonnes activités pour freiner l’envie de fumer des cigarettes. Ces sports vous permettront d’évacuer toute votre énergie négative et ainsi de lutter contre le stress et l’anxiété : deux alliés de la dépendance à la nicotine.