actualités, sport, évenements, annonces, compétitions

Petit manuel du sportif green

Lorsque vous êtes un fervent amateur des activités de plein air, il peut être difficile de concilier votre amour de la nature avec toutes les activités qui peuvent favoriser sa dégradation. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses façons de pratiquer des sports respectueux de l’environnement tout en continuant à profiter des sensations fortes de vos activités préférées.

Pour vous aider à trouver votre niche écologique, nous avons dressé un petit manuel du sportif GREEN bénéfiques pour l’environnement et des conseils pour les rendre plus écologiques, même si vous l’êtes déjà !

1 – Le vélo ou le cyclisme

Dans une étude réalisée par la Colorado State University, des chercheurs ont constaté que le fait de se rendre au travail à vélo permet de brûler environ 300 calories en une demi-heure, soit l’équivalent d’un petit gâteau au chocolat. Il réduit également votre empreinte carbone et améliore votre santé cardiovasculaire, ce qui vous aide à être en meilleure condition physique et en longévité.

Un avantage de taille : le vélo est l’un des sports qui peuvent être pratiqués en famille. Si vous craignez d’emmener vos enfants dans la circulation ou s’ils n’ont pas leur propre vélo, envisagez d’emmener le vôtre avec vous en le remorquant ! Après tout, en tant que parents, nous sommes des modèles qui donnent l’exemple à nos enfants. En plus de nous offrir une façon saine de commencer la journée, le vélo est peu coûteux et écologique.

2 – Le rafting

Le rafting est l’un des nombreux sports nautiques les plus respectueux de l’environnement. Lorsque vous faites du rafting, vous n’avez pas besoin d’essence pour vous déplacer sur la rivière. Au contraire, vous gonflez votre canot ou embarcation pneumatique et profitez des courants naturels de l’eau comme moyen de transport.

Le rafting réduit les émissions de carbone, car il ne nécessite pas de combustibles à base de substances fossiles pour transporter les gens d’un endroit à l’autre.

Cependant, faire des randonnées et par là installer un camping au cœur de la forêt, vous participez involontairement à sa pollution par le nombre de véhicules installés dans une une zone assez limitée.

C’est ainsi, que le Rafting peut être plus une occasion de s’amuser en profitant de vos activités de plein air préférées de manière responsable, vous pouvez contribuer à garder notre planète verte !

3 – Le géocaching

Depuis quelques années, une activité très prisée des amateurs de plein air consiste à transformer l’exploration des espaces verts en une sorte de chasse au trésor. Le géocaching est exactement ce qu’il semble être : utiliser le GPS (Géo positionnement Par Satellite)  pour retrouver des objets cachés et les dissimuler dans des cachettes (petites boîtes) enterrées à divers endroits du site.

Le but est de camoufler et de localiser autant de boîtes que possible ; certains géocacheurs en recherchent une ou deux à chaque sortie, tandis que d’autres se déplacent partout à la recherche de nouveaux endroits et de cachettes astucieuses. Le géocaching est comme une véritable chasse au trésor, sauf que vous avez plus de chances de trouver des objets utiles et originaux qu’un véritable trésor (bien que le terme « trésor » soit souvent utilisé comme synonyme de prix ou de récompense).

4 – Le ski

Non seulement le ski vous offre l’un des plus beaux décors naturels pour faire de l’exercice, mais c’est aussi un excellent moyen de réduire votre empreinte carbone. Lorsque vous skiez, vous dévalez une montagne sur deux paires de skis (les skis sont fabriqués à partir de matériaux composites comme la fibre de verre ou le bambou), les skieurs se déplacent à la force de leurs muscles plutôt qu’à l’aide de combustibles fossiles, ils produisent très peu de gaz carboniques ou à effet de serre en comparaison aux moyens de transport conventionnels ou les moteur à ski ( le jet ski) qui consomment beaucoup de carburant.

À ce propos, si vous souhaitez réduire votre empreinte énergétique tout en restant en plein air, optez pour le ski. Cependant, pour vous rendre dans les stations de ski, un conseil du petit manuel du sportif green : privilégiez les transports en commun.

Autre argument du sportif green, une étude a révélé que les voyages en avion produisent environ trois fois plus d’émissions de gaz à effet de serre que les voyages en train, et presque deux fois plus que les voyages en voiture. Prendre le train plutôt que l’avion peut réduire considérablement votre contribution au réchauffement de la planète.

5 – Le snowboarding

Le snowboard est l’un des nombreux sports verts qui contribuent à réduire les émissions de carbone tout en améliorant la condition physique. Lorsque vous êtes au sommet d’une montagne, n’oubliez pas que votre empreinte est plus faible que celle de tous les autres habitants de la planète.

Le snowboard vous permet de sortir, de respirer de l’air frais et de faire de l’exercice tout en passant plus de temps dans la nature. De plus, le snowboard nécessite moins d’énergie que la plupart des autres types de sports d’hiver. Cela peut sembler relever du bon sens – combien faut-il d’énergie pour dévaler une montagne ? Mais si l’on tient compte de tout ce qui entre dans les loisirs d’hiver (chauffage de la maison, de la voiture, etc.), le snowboard est étonnamment écologique ! Pour réduire votre empreinte carbone tout en jouant dehors, essayez d’autres formes de sports de plein air écologiques comme le ski ou le kayak.

Enfin, si vous préférez rester à l’intérieur, il existe également de nombreuses options. Faites de l’exercice à la maison avec une machine elliptique ou courez dans votre quartier. A

Amusez-vous à faire quelque chose de bien pour vous et pour notre planète !

Si vous êtes à la recherche d’un sport respectueux de l’environnement, il existe de nombreuses possibilités. Par exemple, certains types de pêche peuvent être considérés comme écologiques si vous utilisez des filets conçus pour ne pas faire souffrir les poissons ou les piéger.

Si vous aimez la randonnée, privilégiez les parcs exempts de pesticides et de pollution afin de ne pas encombrer vos poumons en faisant de l’exercice dans la nature.

Si vous aimez le vélo, préférez les pistes cyclables.

Enfin, de nombreux sports populaires peuvent être rendus plus durables comme pour entretenir les terrains de foot, les spécialistes  favorisent des pratiques biologiques régénératrices pour promouvoir des écosystèmes sains, où l’herbe pousse naturellement sans engrais ni produits chimiques.

Le petit manuel du sportif green, participer à la lutte contre le changement climatique influence  de plus en plus les politiques énergétiques.