actualités, sport, évenements, annonces, compétitions

Ramadan, une occasion propice pour arrêter de fumer

À l’approche du mois sacré, les musulmans s’engagent à prendre quelques résolutions, qui estiment avoir des bienfaits sur leur quotidien. En l’occurrence les fumeurs, tentés à chaque ramadan d’arrêter de fumer, mais dans la plupart des cas en vain.

D’après les expériences et selon les spécialistes de la santé, le ramadan représente le mois propice pour se défaire de la cigarette, une fois pour toutes. Pendant les journées de jeunes, s’abstenir de manger, de boire et de fumer est valable pour tout le monde. Une excellente occasion pour prolonger cette privation jusqu’à total sevrage.

Toutes les conditions sont réunies pendant le ramadan, pour permettre aux fumeurs de prendre l’initiative d’arrêter de fumer, et de ne plus dépendre de ces quelques centimètres d’un plaisir illusoire qui vous inflige plus de mal qu’il ne vous en procure du bien.

Les possibilités sont nombreuses pour vous aider à cesser de fumer. Sachez que vous n’êtes pas seuls dans votre démarche, nous sommes présents pour vous assister, pour vous soutenir et surtout pour vous donner les moyens d’arrêter de fumer, encore plus durant le ramadan.

Les effets néfastes de la cigarette sur votre corps

Fumer à de nombreux effets délétères sur votre santé, votre psychique et votre portefeuille.

Les recherches scientifiques ont prouvé qu’il existait une étroite relation entre le tabac et les différentes formes de cancers : le cancer du larynx et du pharynx, le cancer de la bouche, le cancer du foie et le cancer du poumon. De plus ;

  • Fumer cause l’angine de poitrine et la maladie des artères qui alimentent le cœur en sang ;
  • Fumer tue des fœtus dans le ventre de leur mère fumeuse ;
  • Fumer augmente considérablement votre niveau de stress, vous devenez irritables, votre rythme cardiaque et votre pression artérielle augmentent ;
  • Fumer vous fait perdre de l’argent d’une équivalence d’un repas par jour, d’un bon petit déjeuner pris en plein air pendant une journée ensoleillée… Etc.

Mis à part les diagnostics établis que nous venons de citer. Soyez réalistes et parlons concret. Ne vous sentez-vous pas mal-en-point certains jours ? N’avez-vous pas des crises de toux qui vous coupent le souffle ? Ne plaignez-vous pas d’une douleur à la poitrine ? N’avez pas la bouche pâteuse ? N’êtes-vous pas sur vos nerfs parfois, au point de vous emporter contre tout le monde, sous prétexte que vous n’avez pas grillé votre cigarette ?

Affrontez la réalité, les effets négatifs de la cigarette sont tellement nombreux qu’ils s’observent à court et à long terme.

Comment arrêter de fumer pendant le ramadan ?

Les moyens pour arrêter de fumer durant le mois de ramadan sont si nombreux, que vous ne pouvez pas vous avouer vaincus tant que vous ne les aurez pas tous testés.

De la bonne volonté pour arrêter de fumer pendant le ramadan

Même si les possibilités restent nombreuses pour cesser de fumer, avant toute chose, vous devez prendre l’initiative de le faire. La décision doit émaner de vous, et cette décision va enclencher en vous la volonté d’agir. Soyez courageux et fermes. N’attendez pas de dire : demain sera ma dernière cigarette.

D’après l’expérience des personnes qui ont arrêté de fumer, la majorité affirme qu’ils ont cessé le tabac du jour au lendemain. D’autant plus que vous choisissez le mois idéal pour le faire. Car ramadan peut vous être d’une grande aide pour cesser de fumer.

Arrêtez de fumer durant le ramadan grâce au sport

Rien de mieux que de joindre l’utile à l’agréable. Si en plus faire du sport pendant le ramadan vous aide à conserver votre ligne voire l’améliorer, il vous permet aussi de vous libérer de votre besoin de nicotine, vous ne pouvez pas rêver mieux.

En effet, parmi les moyens concrets qui peuvent significativement vous aider à arrêter de fumer pendant le ramadan, c’est effectivement le sport. Ses bienfaits contre l’addiction à la cigarette sont innombrables :

  • Il vous aide à mettre fin à la cigarette et à contrôler votre tentation d’y succomber ;
  • Il fait baisser le stress lié à la prise de tabac ;
  • Il vous libère l’esprit et vous débarrasse de la tentation de fumer ;
  • Il combat l’état psychologique de manque lié à la cigarette

Pendant le ramadan, la pratique d’une activité sportive régulière à faible intensité, suffit à contrôler votre envie de fumer.  Mettez-vous en condition, portez votre tenue de sport qui vous mettra à l’aise, enfilez vos baskets et vous êtes prêts pour une marche sportive.

Sport avant la rupture du jeûne

Si vous pratiquez votre marche avant la rupture du jeûne, évitez le soleil de plomb et les endroits pollués. Favorisez les parcs et les espaces verts, du moins des endroits peu fréquentés, l’air frais vous fera du bien. Ne vous forcez pas et arrêtez la marche à la moindre sensation désagréable.

Sport après la rupture du jeûne

Pendant le ramadan, l’idéal pour arrêter de fumer, est de pratiquer votre marche après la rupture du jeûne. C’est là que la tentation de fumer une cigarette est la plus forte. Donc, évitez de prendre un repas trop lourd, et attendez 1 heure ou 1h30 avant de vous y mettre. Hydratez vous avant et après votre marche, même pendant, si vous en ressentez le besoin, menez-vous d’une gourde de randonnée placée dans une housse à bandoulière qui vous libère les mains pendant votre marche.

Comment éviter de reprendre à fumer pendant le ramadan

C’est courageux de votre part, de vouloir arrêter de fumer, mais pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devriez aussi combattre la tentation de reprendre la cigarette. En voici les outils pour y parvenir.

L’astuce infaillible pour lutter contre l’envie de fumer

N’avez-vous jamais croisé une personne mâchant un chewing-gum en vous affirmant qu’elle avait arrêté de fumer ? Eh oui, mâcher du chewing-gum peut s’avérer efficace pour vous aider à lutter contre l’envie de fumer.

Prenez de l’eau à chaque fois que vous vient l’envie de fumer, et occupez vos mains par quelque chose. Progressivement, l’envie de la cigarette passera.

Déstressez-vous en vous occupant

Le manque d’une cigarette est souvent associé à une situation de stress. Néanmoins, cela ne demeure pas un problème insurmontable. Apprenez à respirer calmement et profondément en pensant à autre chose. Regardez un film en famille, en plus c’est l’idéal pendant les longues soirées de ramadan. Vous pouvez aussi lire un livre.

Evitez les espace de fumeurs pendant les soirées ramadanesques

Même si vous êtes amenés à sortir après la rupture du jeûne et à profiter de votre soirée ramadanesque dans des cafés, évitez les espaces fumeurs. Mettez-vous sur les terrasses à l’abri de la fumée de cigarette. Vous pouvez aussi demander à vos proches de ne pas fumer devant vous, au moins les premiers temps de votre sevrage.

Améliorez votre hygiène de vie

Avoir une bonne alimentation après l’arrêt du tabac peut vous aider à diminuer le risque de la tentation. En effet, certains fumeurs remplacent parfois l’envie de manger par une cigarette. Si après la rupture du jeûne, vous prenez un repas équilibré, cela vous aidera à lutter contre l’envie d’une cigarette. Par conséquent, pendant la rupture du jeûne, mangez par petites rations saines, ça vous permet non seulement de garder la ligne, mais en plus vous empêche de fumer.

Essayez de maintenir un bon rythme de sommeil, cela vous aidera à mieux récupérer et d’éviter la fatigue, qui parfois peut vous rendre irritable et vous donner l’envie de fumer. Favorisez une micro-sieste durant la journée et un bon sommeil pendant la nuit.

Comptez l’argent dépensé en cigarette

Dès lors que vous arrêtez de fumer, prenez une tirelire dans laquelle vous mettrez chaque jour ce que vous avez l’habitude de dépenser en cigarette. Vous verrez qu’au bout d’une semaine, la somme d’argent sera considérable. N’est ce pas une bonne raison d’arrêter de fumer pendant ce ramadan ? Cet argent peut vous servir à vous offrir autre chose.

N’infligez pas la cigarette à votre entourage

Savez vous qu’un fumeur passif (personne qui aspire involontairement la fumée de cigarette en l’air et celle exhalée par le fumeur) peut décéder. En effet, des milliers de personnes non-fumeuses meurent chaque année suite au tabagisme passif. La cause du décès en général est liée à un cancer du poumon et à des maladies cardiovasculaires.

Le tabagisme passif provoque aussi des gênes respiratoires chez les enfants et la mort subite chez les nourrissons. Après ce qui vient d’être cité, vous ne devriez désormais plus être tentés par l’envie de fumer ni d’infliger ça à vos proches.

Mettez un peu de bonne volonté à votre décision d’arrêter de fumer pendant ce mois de ramadan. Les moyens n’en manquent pas, ne vous avouez pas vaincu sans même avoir essayé. Vous êtes forts et ce n’est pas un bout de cigarette qui va vous perturber. Gardez à l’esprit que si on veut, on peut. Bref, ramadan, est le moment propice pour arrêter de fumer, libérer des nicotines et s’adonner au sport.